Le Huffington post Quebec

Le Huffington post Quebec

La nouvelle boucherie Grinder se donne en spectacle

Il suffit de passer devant la toute nouvelle boucherie Grinder pour la remarquer. Où peut-on observer d'immenses pièces de viande qui vieillissent au travers de gigantesques fenêtres qui, elles, donnent directement sur une rue passante? C'est unique à Montréal!

 

La dernière entreprise de Jean-François Corriveau (restaurants Hachoir, Grinder, Lea) s'affiche maintenant sur Notre-Dame Ouest. Gens des médias et autres personnalités mondaines se sont retrouvés entre les murs de cette toute nouvelle boucherie à l'occasion du party d'ouverture, le 11 juin, pour marquer les premiers jours d'heures d'affaire régulières de ce temple de la viande.

"C'est vraiment plus le décor d'une bijouterie que d'une boucherie", explique M. Corriveau, fier de son nouvel établissement. "On a toutes sortes de viande – le bœuf, le porc, l'agneau, le veau... Mais on se spécialise en bœuf vieilli", précise-t-il.

La boucherie est sous la responsabilité de Charles Bizeul, qui était, jusqu'à tout récemment, chef au Hachoir. "Charles est allé, pendant cinq mois, suivre un cours à la boucherie Fletcher à Brooklyn," ajoute M. Corriveau. "Puis, on a basé notre concept sur une boucherie en Australie qui s'appelle Victor Churchill, reconnue mondialement. Ç'a été mon modèle."

Des petits plus

Si les boucheries de quartier peinent à survivre dans ce monde où les supermarchés contrôlent le monde de l'alimentation, pourquoi ouvrir une boucherie?

Premièrement, les clients auront aussi quelques petits plus en venant à la boucherie Grinder.

"On veut expliquer aux gens comment réussir un steak parfaitement", affirme, confiant, le proprio. "On veut s'efforcer de montrer aux gens comment avoir le bon mode de cuisson. Par exemple, on va avoir des petits cartons qui expliquent les bons modes de cuisson, on va vendre des appareils comme des thermomètres..."

Puis, l'accessibilité sera de mise. "On va faire de la livraison gratuite. Aussi, notre site web est conçu pour que les gens passent leurs commandes facilement. On a aussi des heures d'ouverture assez larges: de 10 heures à 10 heures à tous les jours."
Finalement, l'assurance de la qualité passe par l'inventaire. M. Corriveau sait qu'il ne gaspillera pas ses produits: "Je peux me permettre d'avoir un gros inventaire de viande qui vieillit. Je n'ai pas de risque de le perdre, grâce à mon volume dans les restaurants. Si un boucher de quartier met quelques pièces à vieillir et qu'il ne les vend pas, il fait quoi? Chez nous, c'est impossible: je suis mon propre client... en fournissant mes restos!"

La nouvelle boucherie de quartier de Griffintown est maintenant ouverte. À vos briquettes!